Le confinement ne sert à rien

https://www.youtube.com/watch?v=lY5OdKIhD2Y

Bulletin d’information scientifique de l’IHU – Nous avons le droit d’être intelligents ! Pr Didier Raoult, Directeur de l’IHU Méditerranée Infection Pr Bernard La Scola, Responsable du laboratoire P3 de l’IHU Méditerranée Infection

Le suivi du virus dans les égouts permet de se rendre compte que le confinement ne sert à rien nous dit le Pr Bernard La Scola. Cela peut paraître bizarre d’aller fouiller ainsi les égouts mais c’est un endroit riche d’enseignements. N’oublions pas que c’est dans les égouts de Cagliari en Sardaigne que Giuseppe Brotzu a isolé en 1948 les céphalosporines qui agissaient sur Salmonella typhi.
C’est aussi dans les égouts que l’on cherche les bactériophages, virus à ADN infectant les bactéries et découverts au début du XXe siècle par  1915 par Frederick W. Twort (anglais) et Félix d’Hérelle (Franco-canadien).
L’ère des antibiotiques, entendez par là antibactériens a évincé les traitements à base de bactériophages sauf dans les pays de l’est et en particulier en Géorgie où cette thérapeutique est toujours utilisée MAIS elle a un défaut, elle n’est pas rentable. Seuls les amphovaccins (cocktails bactériophagiques efficaces) ont été vendus en France mais ont finalement été interdits ou supprimés, ce qui est une autre façon d’interdire. On interdit beaucoup au pays des droits de l’homme. Certains malades ayant des infections résistantes aux antibiotiques ont été sauvés en allant se faire soigner en Géorgie. Si Guillaume Depardieu y était allé, je pense qu’on ne lui aurait jamais coupé la jambe.
Le docteur Véran, ministre de la santé ne va pas écouter les conseils éclairés du Pr Didier Raoult et du Pr Bernard La Scola mais continuer à fréquenter Salomon, Lacombe et consorts qui parlent beaucoup mais n’expliquent rien et sont incompétents en matière de recherche sur les virus et les antiviraux sauf ceux de l’oncle Picsou qui malheureusement se sont avérés inefficaces et dangereux. Heureusement pour les patients.
Il faut que vous compreniez bien qu’on ne change pas un état d’esprit; la mauvaise foi devient une deuxième peau à ceux qui ont l’habitude de l’utiliser. Ils finissent par se persuader qu’ils ont raison car ils sont pris dans un engrenage dont ils ne peuvent pas sortir; et c’est cet engrenage qui leur font porter aux nues la vaccination anticovid.
Échec du remdesivir, mais il reste l’étape ultime: le vaccin. La vaccination est le but ultime de cette mascarade.
Le bons sens de Corneille lui fait dire que “le combat cessa faute de combattants”. Pour ne pas qu’il cesse il faut entretenir la peur afin que les gens deviennent des combatants passifs. Ensemble nous vaincrons dit le discours de Macron qui nous prend pour des c….
A quoi va aboutir la manifestation de Marseille? J’ai bien peur que ce ne soit pas la bonne solution. Il eut été plus efficace de créer un collectif de restaurateurs, d’ouvrir tous les restaurants et de faire constater par huissiers l’intervention éventuelle des forces de l’ordre et d’attaquer l’État en justice. Le mouvement devrait être national. Défiler dans la rue n’est pas vraiment efficace. Une volonté sans failles ni violences me semble plus efficace et déstabilisante pour le gouvernement qui en fait cherche le conflit pour pouvoir mieux réprimer. Si les restaurateurs ne réagissent pas fermement MAINTENANT ils vont être obligé de déposer le bilan et c’est justement ce que veut l’ami Macron. Quant aux autres commerçants j’ai bien peur que l’État utilise la tactique de la noyade progressive comme le pécheur noie le poisson au bout de la ligne. La perversité a plus d’un tour dans son sac! Qui vivra verra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *