“On a vraiment pris les français pour des cons” affirme le professeur Perronne, qui dénonce une “manipulation de masse”

https://covidinfos.net/covid19/on-a-vraiment-pris-les-francais-pour-des-cons-affirme-le-professeur-perronne-qui-denonce-une-manipulation-de-masse/1948/

Monsieur le professeur Perronne persiste et signe à juste titre à dire la Vérité et à dénoncer le scandale de cette mascarade. Les 500 infectiologues qui attaquent le Pr Raoult s’enfoncent dans leur mensonge et ne savent plus comment se sortir du guêpier dans lequel ils viennent de s’engouffrer poussés sans doute par les laboratoires dont ils ne peuvent plus se désolidariser . Leur avenir est une impasse et est bien compromis au niveau compétence et éthique. Ils devraient commencer dès maintenant à donner leur démission. Ils ne peuvent plus s’accrocher au remdésivir qui doit être jeté aux orties car inefficace et dangereux pour la santé et ils ne peuvent pas se raccrocher aux vaccins quels qu’ils soient car tout le monde sait que ce sont des vaccins chimères qui vont endommager le système immunitaire et avoir un rôle de traçage, donc plus dangereux qu’efficaces et que prétendre que la covid 19 n’a pas de traitement est une négation de la Vérité justement pour imposer ce vaccin à une population qui ne doute plus de la fourberie de ceux qui prétendent nous gouverner et qui sont sous influence de l‘industrie pharmaceutique dont la crédibilité auprès de la population qui réfléchit s’amenuise et devrait disparaître. Les gens manifestent en masse en Allemagne, Grande Bretagne, Espagne et la France est prête à se joindre à ce vaste mouvement de contestation libertaire. Cette pandémie ne peut pas être le prétexte pour développer ce fameux Nouvel Ordre mondial de contrôle des populations en leur injectant sous la peau des vaccins contenant des nanoparticules qui vont contrôler nos déplacements.
Unissons-nous pour refuser cette bigbrothérisation outrancière et inacceptable.
Non, c’est NON !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *