Bientôt immortels?

Un ami m’a demandé de dire ce que je pensais de la video que vous allez visionner en cliquant sur le lien à la fin de ce message. Voilà mon impression.

 On voit un homme debout sur une estrade qui parle avec une voix relativement monocorde qui se veut convaincante et qui annonce au public qui l’écoute que nous sommes dans une phase ascendante de durée de vie puisqu’il part de 25 ans en 1750 pour arriver à 120-130 ans en 2030. Cet homme ment.

En 1750 on est au 18e siècle, le siècle des lumières. Bernardin de saint Pierre meurt à 71 ans, Beaumarchais à 67 ans, Buffon à 89 ans, Chamfort à 54 ans, D’Alembert à 66 ans, Diderot à 71 ans, Casanova à 73 ans, Daniel Defoe à 72 ans, Voltaire à 84 ans, Marivaux à 75 ans, Montesquieu à 66 ans et Racine à 71 ans. C’est sans commentaires.
L’homme qui parle dans cette video ment. Il ment aussi sur notre espérance de vie qui n’est pas en hausse mais en baisse. Regardez autour de vous le nombre de personnes non comptabilisées dans les statistiques qui meurent jeunes de cancers, d’AVC ou de maladies cardiaques.

Ce même homme termine son discours en prédisant à  certaines personnes présentes dans la salle (jeunes, je suppose), une espérance de vie de mille ans ! Cette longévité serait due à la technologie NBIC (nous allons surfer dit-il de vagues technologiques en vagues technologiques), aux nanotechnologies comme N, aux biotechnologies comme B, à l’informatique comme I et à la science du cerveau comme C (intelligence artificielle). Il y a aussi la chirurgie, une chirurgie où les chirurgiens dès 2030 ne toucheront plus leurs patients… Les changements d’organes, leur réparation, la modélisation de notre ADN,  les puces diverses et variées implantées dans le corps.  Cet homme convaincu (en un seul mot) qui rejette d’un revers de mots, la pollution, le réchauffement climatique et les OGM,  parle d’ordinateurs qui vont faire bientôt un milliard de milliard d’opérations par seconde. C’est l’hexaflop. Il dit que nous allons assister à un véritable tsunami technologique et que nous allons tous être séquencés et que ce sera formidable parce qu’ainsi nous allons pouvoir guérir le cancer qui atteint une personne sur 4. Il ne se demande nullement pourquoi il y a cette épidémie de cancer, non, il veut guérir le cancer en allant au cœur de la cellule, pas en en comprenant son origine. Sa parole qui se veut posée et convaincante est haute mais s’envole dans l’immensité de l’amphithéâtre. Certes tout n’est pas faux dans son discours concernant les implants cochléaires, la rétine, le cœur artificiel… mais c’est quoi ce désir d’immortalité ? Quand il a terminé, quand il promet dans sa dernière phrase mille ans de vie (et c’est sa conviction personnelle !), sans doute chacun prend pour lui cette « prédiction » et tous applaudissent –  mais c’est drôle – l’enthousiasme de ces applaudissements me semble factice.  C’est là un véritable hexaflop. Cet homme n’a aucune sagesse. Pas un sourire dans son discours  statique, pas une ombre d’humanité. Il est déjà un robot.

Je pense à la phrase prononcée dans ce même amphithéâtre par le  Dr Jean-Jacques Servan- Schreiber : Il faut « nous sauvegarder contre un univers qui pourrait nous échapper et nous précipiter dans un abêtissement de tout et de trop de tout ».

Je vous souhaite malgré tout, à tous une très longue vie.

Dr JO

 

 

2 Comments

Ajoutez les vôtres

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com