Delta plane au dessus de nos têtes, tous aux abris!

Delta: Dépôt d’alluvions émergeant à l’embouchure d’un fleuve et la divisant en bras de plus en plus ramifiés (Larousse)

Virus delta: virus qui va se ramifier de plus en plus. Au secours! Au secours!
Il faut vacciner les soignants et les jeunes à partir de 12 ans et nous atteindrons l’immunité collective disent les membres du gouvernement SAUF que mon petit doigt me dit que le fameux gouvernement qui passera à la postérité (beaucoup de tarés sont passés à la postérité), va nous dire que “nous ne sommes pas allé assez vite” et que le virus delta s’est ramifié plus vite que notre vaccination (c’est pour cela qu’il s’appelle delta) et qu’une nouvelle épidémie se propage, se ramifie, s’insinue dans tous les interstices où nous pourrions nous cacher, masqués, aseptisés, récurés, nus comme des vers… de terre, la bouche emplie du variant delta, la quatrième vague de covid ! Brrr… brrr… brr…

Ce variant delta va continuer à se répandre jusqu’à ce que ses bras entrent en symbiose avec l’océan et il va contaminer tous les poissons. Je te salue vieil océan ! Tu vas en prendre plein la gueule !
Les gens doivent être mieux encadrés, englués si j’ose dire, et j’ose. Nous devons fabriquer des combinaisons souples mais étanches ressemblant à celles des cosmonautes et en équiper tous les humains qui peuplent cette planète.
Saint Pétersbourg sera la première ville à être touchée lourdement (avant Lourdes) par ce virus qui se promène en deltaplane. Saint Pierre est d’ailleurs très heureux de vivre dans ce bourg et il compte bien y rester.
Revenons à nos moutons. A propos de moutons, il faudrait sacrifier une brebis à Sanctus Peter et lui mettre sur la tête un coronavirus d’épines qu’il faut prendre au berberis vulgaris après l’avoir trempé dans la vinette.
Nous drainerons le foie de Peter en même temps et ce sera très efficace pour élaguer un peu de cette populace mondiale qui prolifère plus vite que le virus ne tue. Mais, ne l’oublions pas, grâce à ce virus qui tue nous avons les vaccins qui sauvent.

Sans virus, pas de vaccins. Gloire soit rendue au virus Delta variant du SARS CoV 2. Gloire aux virus !
Les autres variants, nous verrons plus tard car il y en a un paquet et nous les gardons en réserve. Il y a de quoi faire peur ad vitam æternam et c’est bon pour nous m’a dit Véran en aparté l’autre soir pendant le couvre-feu.

Aux frontières plusieurs solutions s’imposent. Soit on chope le delta, on le compresse et on le transforme en un ruisselet très très laid qui disparaît en nappe phréatique pas du tout effrayé mais désactivé, soit on scotche le nez et la bouche des voyageurs pendant 40 jours et on les oxygène par les fesses sous une pression digne d’une bière- pression de bar type Carlsberg.  Quarante jours bourrés c’est une action antivirale remarquable. Ensuite ne nous faisons pas d’illusions le vaccin actuel va devenir obsolète. Terminons les stocks et lançons celui qui est déjà dans les starting blocs et qui est le vaccin Extrazenépfi fabriqué en Isère. L’Extrazenépfi est un vaccin extra, zen et pfi. La protéine Pfi remplace la protéine Spike qui a été jetée dans les spikerettes. Pfi donc, a tout l’avenir devant elle, même si on s’en mépfie.

Vous voyez mes chers cons citoyens qu’il est impératif de vacciner la population la plus en forme physiquement, celle qui se reproduit, qui est dans la fleur de l’âge, celle des 30 à 60 ans, surtout les femmes qui pondent trop, mais aussi et nous ne serions pas tranquilles et sereins si nous n’y associons pas les rejetons de cette population à partir de 12 ans, âge où les garçons se tortillent dans leur pantalon et où les filles osent rougir leur entre-jambes.
Allons, enfants de la patrie, le jour des piquouses glorieuses est arrivé ! Précipitez-vous en rang d’oignons (un mouchoir stérile à la main) vers les vaccinodromes, là où les deltavirus n’oseront même pas ni planer ni atterrir.

Ne craignais rien, je me porte garant du vaccin extrazenepfi. Avec extrazenepfi vous allez fabriquer gratuitement et à vie la protéine pfi extra et zen du virus delta, dont personne se méfie.
Extrazenepfi c’est encore mieux que la mort fine et sans pipe, hélas ! Mais vous ne pouvez pas tout avoir mes amis. L’essentiel pour vous est d’être bien endormi par la peur qui annihile le passé et d’entrer tranquillement dans le nouveau monde de la drogue des vaccins.
La vie sans vaccins, c’est comme Panurge sans ses moutons.

Il reste la solution extrême qui consiste à faire du deltaplane avec ce virus qui en fait ne demande que ça: s’envoyer en l’air.

  1. 1
    docteurJO

    Aucun commentaire. Je vous l’accorde c’est de l’humour au Dr JO mais bon, vous envoyer en l’air avec le virus delta, ça ne vous dit rien? SVP, rajoutez-en un coup car j’ai envie de rigoler. Allez, lâchez vous ! Bises.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.