Covid: jusqu’où iront-ils?

https://www.youtube.com/watch?v=l_SV2XAYRnw

Cette interview de Fabrice Di Vizio par Élise Blaise est remarquable.
Maître Di Vizio m’a ému jusqu’aux larmes. Sa plaidoirie en fin d’interview est poignante. Il exprime et crie ce que toute personne normalement constituée ressent au fond de ses tripes. J’ai vécu, j’ai frémis, j’ai crié avec lui ces mots, ces phrases emplies de vérité, débordantes de bon sens. J’ai peur pour lui. Cet homme est trop honnête et trop compétent !
Où sont-ils les médecins ? Qu’ont-ils fait à part une poignée ? – une poignée de sel –
Où est le sel de la terre ?
Qui est ce conseil de l’Ordre qui fait régner un ordre spécial au goût de Vichy ?
Qui sont ces médecins qui se taisent et renient leur serment d’Hippocrate en profitant du système et en traitant leurs confrères avisés de “complotistes”!
Jusqu’où iront-ils ?
[…] “Les suceurs de moelle, les paranoïaques à la niaque, les givrés du citron vert, les citronnés verts de peur, les politicards de la ringardise, les politicards de la foutaise, les politicards de la rigole, les politicards en gondole, les zigounettes de la politique. Où sont-ils donc ces derniers, là,  prometteurs de la promesse, rugbymen du non-tenu, promoteurs du non-lieu, agitateurs de la languette.” […] (Poèmes fluoriques)
Qui sont donc ces hommes qui se permettent d’utiliser une épidémie virale presque banale pour mettre ce presque à la hauteur d’un tsunami hypothétique ?
Jusqu’où iront-ils?
Je me le demande, je vous le demande CAR je n’ai pas peur d’un virus mais j’ai peur de ces gens-là. Pas vous?
Mourir d’un virus, la belle histoire !
Mourir d’un virus est une chose banale
Mourir à cause de ces gens là, est une autre histoire.
Ils sont responsables de bien plus de morts que ceux provoqués par le SRAS CoV 2.
Il y a effectivement assassinat avec préméditation.
Comme dit l’ami Boris Vian: C’est dégueulasse, mais ça fait passer le temps
Et c’est leur passe-temps favori.
Et ça va durer.
Les complices font flores car la complicité est un gage de peinardise.
Je connais plein de confrères qui se vautrent dans cette peinardicité. Sans regrets, sans honte et qui se permettent de faire la morale de peur de perdre leurs prérogatives. Je les côtoie souvent. Ce sont des roquets. Ils me font honte.

Jusqu’où iront-ils ?

7 Comments

Ajoutez les vôtres
  1. 2
    Jean-Marie GLANTZLEN

    Ils pensent éviter le scandale des achats de vaccins de Bachelot avec le H1N1

    Mais ils n’y arriveront pas. Va-t-on vers la guerre civile ?

    On aura beau dire, on aura beau faire « Dès que nous disons le mot « démocratie » pour nommer notre mode de gouvernement qu’il soit américain, allemand ou français, nous mentons. La démocratie ne peut jamais être qu’une idée régulatrice, une belle idée dont nous baptisons promptement des pratiques très diverses. Nous en sommes loin, mais encore faut-il le savoir et le dire »(A.E)  

    Cette grave crise planétaire favorisera-t-elle l’avènement de la Sophocratie politique ?

  2. 3
    Simone

    Bonsoir Cher Confrère
    Hélas, impossible de charger l’interview de Me Di Vizio. Censure ?
    En réponse à un de mes articles, j’ai eu ces mots d’une dame que je connais
    ” mon médecin me reçoit masquée et moi aussi je le suis, et elle porte des blouses en non tissé qu’elle change après chaque patient, on ne rentre que 2 à la fois dans la salle d’attente. tout ça me sécurise beaucoup.
    Oups ! Serais-je donc inconsciente ???? C’est dérisoire, et le budget blouse !!!!!!

    • 5
      Jacques

      Bonjour,
      nous avons changé de dentiste à cause de ça. Plus aucun client en salle d’attente. On dirait un bonhomme michelin ! Elle vaporise tout ce qu’on touche et il faut attendre dehors entre chaque patient !
      Comme quoi il y a des médecins qui sont terrorisés par ce virus !

  3. 6
    Michele Fargette

    Bonsoir,
    Le lien ne fonctionne pas pour voir la vidéo. A-t-elle été transférée sous une autre plateforme ? Si oui, quel est le lien ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.