BONJOUR MADAME BUZYN

Dans ce titre le ton ne se veut pas le même que celui d’Alfred Bruyas rencontrant Courbet. Disons que dans l’intonation doit s’infiltrer une pointe d’ironie. Notre ministre persiste toujours dans sa conviction que les adjuvants présents dans les vaccins ne présentent aucun danger. Il n’y a rien à voir, circulez. Cette position venant d’officiels Read More…