Accueil / AUTISME / VACCINATION ET ALUMINIUM

VACCINATION ET ALUMINIUM

Le projet de loi sur l’obligation vaccinale a été voté par l’assemblée. Il doit maintenant passer au sénat. La démocratie est bafouée certes, mais les dangers des adjuvants et en particulier des sels d’aluminium est carrément réfuté et nié par la ministre de la Santé avec un aplomb qui traduit son incompétence et son mépris des enfants qui vont être atteints par des maladies auto-immunes. CAR n’oublions pas et les gens doivent le savoir, que les vaccins nouveaux tel que celui de l’hépatite B ne sont plus des vaccins pastoriens qui étaient assez faciles à fabriquer. Pourquoi la tendance est de ne pas fabriquer de tels vaccins? C’est un problème économique et de protection d’exploitation, en un mot de brevets. Les vaccins fabriqués par génie génétique sont tout simplement brevetables. On les fabrique directement à partir de gènes. “On peut ainsi fabriquer des “montages biologiques” que l’on peut qualifier de véritables chimères facilement brevetables. Ce sont les vaccins recombinants”: On isole le gène de la protéine vaccinante du microbe et on l’introduit dans le génome d’une cellule hôte qui va synthétiser la protéine vaccinante. Exemple d’hôte: le virus de la vaccine qui devient la chimère. Il va être introduit dans l’organisme où” il va se multiplier et exprimer à la fois cette nouvelle protéine en plus des siennes propres”. C’est un vaccin” recombinant vrai”. Le virus va être reconnu comme différent de soi par l’hôte. Vous voyez que ce type de vaccin est bien différent des vaccins de type jennerien (variole) et pastoriens (anatoxines).
Pour qu’un vaccin fonctionne il faut 2 conditions: “le vaccin doit être différent de soi et il doit introduire le sens du danger en ce qui le concerne”.
Si on prend le vaccin de l’hépatite B (GenHevac B et Engerix, HB Vax),  c’est un vaccin obtenu par génie génétique. “C’est une construction à l’intérieur de cellules CHO qui sont les cellules du cancer de l’ovaire du hamster chinois. Il était formellement déconseillé de ne jamais préparer un vaccin viral à partir de virus cultivés sur des lignées de cellules tumorales”, (maintenant on s’en fout). On utilise aussi un promoteur, le SV40 qui est un plasmide. Ne compliquons pas les choses mais continuons de citer Madame le Professeur Madeleine Bastide à propos des vaccins recombinants de l’hépatite B.

” Si nous revenons à nos deux conditions de départ de la réponse immunitaire dans le contexte d’une réaction de défense, la condition “différent de soi” peut être remplie mais celle de “sens du danger” ma paraît plus aléatoire. On peut se demander si le phénomène sans ambiguïté d’une réponse vaccinale n’est pas perverti pour des raisons évidentes. Si on raisonne sur un corps “machine” on dira que les anticorps protecteurs anti HBS (anticorps contre les antigènes du virus de l’hépatite B) sont présents et que le sujet est protégé. Mais si on analyse l’ensemble de la fabrication, que deviennent pour l’organisme ces chimères avec un passage en cellules tumorales, des promoteurs, des levures normalement tolérées par le tube digestif (levure alimentaire) etc. Que devient le sens du danger pour ces structures non identifiables par l’organisme agressé?
Le système immunitaire peut être trompé, déconcerté, et sa belle et solide régulation régie par “la balance immunitaire” ne peut-elle pas être perturbée?

Le système immunitaire ne va pas chez certains individus de plus en plus nombreux reconnaître les structures non identifiables et c’est le cas des sels d’aluminium. C’est alors qu’apparaissent les maladies auto-immunes. Comment savoir si votre enfant va passer à travers? C’est impossible!
Par ailleurs nombre de pédiatres et d’ORL prescrivent à tour de bras des corticoïdes aux enfants atteints de maladies infectieuses en particulier lors d’otites. Les corticoïdes diminue la température corporelle et la phagocytose, c’est à dire bloque l’immunité non spécifique. “Les barrages apportés par la réaction inflammatoire disparaissent ainsi que le déclenchement de la réponse immunitaire spécifique. Il va y avoir aussi, un blocage de diverses cytokines, une diminution de la tolérance digestive aux antigènes alimentaires et bien sûr une augmentation des allergies et des pathologies auto-immunes. Refusez la corticothérapie systématique pour vos enfants (sauf cas particuliers que votre médecin saura vous expliquer s’il n’est pas sous l’influence des labos).

Concernant la vaccination obligatoire, si vous voulez la faire faire ou si vous n’avez pas le courage ou la force de vous y opposer (ce que je comprends fort bien) faites-la… mais, il est possible de faire un certificat de contre-indication que j’ai mis au point et dont vous avez la copie en cliquant sur le lien ci-dessous. Si votre médecin traitant ou votre pédiatre ne veut pas le faire, écrivez-moi, je le ferai car la contre-indication ne relève pas de l’état de votre enfant (quoique) mais de la composition du vaccin qui doit lui être injecté par la force ce qui peut être considéré comme un viol. Vous avez absolument le droit de demander un vaccin sans sels d’aluminium et autres adjuvants.
Si vous faites faire la vaccination allez voir un médecin homéopathe et demandez la prescription d’une dilution homéopathique du vaccin que vous donnerez avant et après la vaccination de façon à éviter les effets secondaires du vaccin.

http://jesuismalade.org/ordonnance-de-contre-indication-aux-vaccins-contenant-des-sels-daluminium/

 

A propos docteurJO

docteurJO
Médecin de campagne puis Médecin de ville, acupuncteur, ostéopathe, vice Président de l'I.H.S (Institut Homéopathique scientifique), retraité depuis 2011. Je tiens ce blog qui a pour but de relayer en matière de santé, l'information des lanceurs d'alerte sur l'agriculture, la nutrition, la destruction des écosystèmes planétaires, les dérives de l'industrie pharmaceutiques, etc...

A lire aussi

DICTATURE VACCINALE: ÉVITEZ LE VACCIN CONTRE LA GRIPPE

Le Pr Agnès Buzyn, ne recule devant rien pour élargir la couverture vaccinale contre la …

VACCIN HÉPATITE B LE SCANDALE

REFUSEZ LE VACCIN CONTRE L’HÉPATITE B CHEZ VOS ENFANTS (Engerix B, Infanrix hexa). Il ne …

Un commentaire

  1. Je ne commente pas mais je lis… merci pour vos écrits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com