Comment Macron va t-il faire pour s’auto-emmerder?

  • Comment Macron qui veut « emmerder les non-vaccinés » va-t-il faire pour s’auto-emmerder ? La question peut sembler délicate de prime abord mais vous savez tous comme moi qu’il n’est pas vacciné.
    Par définition, quelqu’un qui veut emmerder est un emmerdeur.

    Définition du Larousse au sujet de « emmerdeur » :
    Très familier. Personne qui importune, qui agace, qui crée toutes sortes de difficultés. 

      Depuis deux ans, n’est-ce pas cela que le sieur Macron répand sur notre bonne France et ses citoyens qui sont vraiment trop bons avec Mr Macron : Importunité, agacement, création de toutes sortes de difficultés.
« Un jour blanc ; un jour noir, un jour vermeil » (cf Réflexions en alexandrin autour de la Covid 19 par votre serviteur: article précédent)
Port du masque dans la rue que l’on peut retirer assis dans un café et qu’il faut remettre pour aller pisser. Interdiction de manger ou boire dans un train. En course à pied, à vélo pas de masques – il suffira de sortir en jogging, ou avec un vélo – Si vous fumez, vous pouvez enlever le masque mais faites attention au cancer parfois dû à un virus ou une bactérie. Quoi! Encore un virus ! Et qui donne le cancer. Et oui, il y a des virus qui donnent le cancer et qui ne sont pas contagieux.
On a de la chance avec le SARS CoV 2 !
Le masque, parlons-en. Vous respirez votre propre gaz carbonique et si vous êtes en réanimation on vous donne de l’oxygène. Ah! bon, me dit un gentil myrmidon masqué, je pensais que comme le masque protège, en réanimation ils en mettaient trois ou quatre de plus sur le nez afin d’être encore mieux protégé.
Ce serait une très bonne idée lui rétorqué-je mais ils ne donnent justement pas du gaz carbonique mais de l’oxygène et de la cortisone, sans plus, c’est le protocole, et si ça ne marche pas ils vous mettent en coma artificiel (encore le protocole) et ensuite c’est au petit bonheur la chance et si la chance n’est pas là sous 15 jours, maximum trois semaines, c’est l’euthanasie, toujours le protocole. Un de moins, au suivant !
Macron n’invente rien. Extorsion du consentement, pain, jeux, télétravail, peur, culpabilité, mensonges … que des choses éculées qui fonctionnent depuis les siècles des siècles, Amen.
Coupez la tête de Macron et telle l’Hydre de Lerne il en poussera deux, MAIS nous trouverons toujours un Iolaos pour le mettre à terre.
Voici donc venu le temps du virus Iolaos qui va faire suite au bon virus Omicron qui pénètre actuellement dans le corps des hommes pour pactiser avec eux et pour répandre l’apaisement et le bonheur.
Macron va faire quelque sursaut tel ce poisson pris dans les filets, sans plus.
Vient ensuite le temps de la justice : vacciner Macron

  1. 1
    Sprikritik

    Combien de gens de tous âges, qu’ils aient assez de culture pour connaitre Iolaos ou pas, le protocole a tué ou pour le moins abîmé, parfois “pour ne pas perdre mon emploi” depuis pour le moins le début de l’incohérent coronacircus infondé ?

    Nous n’en serions pas là, tant au niveau de la diffusion falsifiée, trompeuse et apeureuse des chiffres qu’au niveau de la déplorable qualité informatrice non seulement des médias inféodés, mais encore parfois même des vedettes et autres du monde des non-injectés, si une majorité des gens ayant « fait des études » avaient le souci du juste mot pour la juste chose, le souci des mots pesés pour éviter d’accroître, voire pour contribuer à réduire, les maux pesants. Et c’est beaucoup parce que l’«éduca(stra)tion nationale (qui ne mérite pas sa majuscule) ne prépare pas à devenir des adultes responsables et tout particulièrement à s’informer et s’exprimer avec une langue française maîtrisée; une langue suscitant spontanément un constat et une réaction immédiate quand elle est incohérente, ce qui est particulièrement ces interrogeants temps-ci.

    Exemple clé dans l’inquiétant contexte actuel : admettre qu’on dise improprement vaccin – un concept déjà très inopportunément et non judicieusement rassurant – quand il s’agit d’une injection d’un liquide au contenu encore méconnu, sauf peut-être de certains des inféodés qui le promotionnent, dans le corps de gens sous-informés et pas toujours volontaires

Répondre à Sprikritik Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.