Miacron le petit gigolo aux ordres ou du décasyllabe à l’alexandrin

La terre nous appartient petit gigolo
Tu n’es qu’un véritable pantin, rien de plus
Nous allons tous t’enlever ton sale boulot
Nous danserons bientôt sur tes os vermoulus

La liberté c’est je crois pouvoir blasphémer
Dire connard au ministre de la santé
Qui de la goutte du verre fait déborder
Notre bon sens et je le dis, ça va cogner

“D’où il sort, d’où il sort, d’où sort-il ce connard”
C’est la question posée par Jean-Marie Bigard
Jean-Marie Bigard utilise des mots crus
Comment faire autrement avec des gens obtus

Qui insultent sans cesse le peuple français
Qui leur cachent la Veritas, la Veritas
Qui font tout à l’envers et se mettent à tester
Des gens en bonne santé qui servent d’appâts

La terre nous appartient petit gigolo
Tu n’es qu’un véritable pantin, rien de plus
Nous allons tous t’enlever ton sale boulot
Nous danserons bientôt sur tes os vermoulus

L’hôpital se meurt, absence de personnel
Depuis des années ils ont supprimé des lits
Les urgences sont devenues un vrai bordel
La covid n’y est pour rien, c’est une chienlit

Une chienlit programmée depuis des années
Pour asservir les peuples, les beaufs de la Terre
Mais ceux-ci Messieurs ne vont pas se laisser faire
Les muselières à terre sont désormais fanées

Nous assistons à un carnaval de misères
Avec des discours indignes d’un être humain
Gouvernement de pantins fait de pauvres hères
Qui ânonnent des mots et mentent à leurs prochains

C’est l’abomination de la désolation
Nous sommes dans la fraude et dans la corruption
Voici venir la dictature sanitaire
Dans le seul but de vouloir nous mettre par terre

Le CoV 2 est un virus tout à fait banal
Qui n’a pas plus tué que le virus grippal
Il n’a pas lieu de réduire notre vie sociale
Vos décisions sont des pratiques médiévales

La terre nous appartient petit gigolo
Tu n’es qu’un véritable pantin, rien de plus
Nous allons tous t’enlever ton sale boulot
Nous danserons bientôt sur tes os vermoulus

Coronavirus virus coronavirus
Non, ce n’est pas le peuple qui t’a couronné
Le peuple sait que tu as été fabriqué
Dans le but d’un asservissement programmé

Big Pharma a mal calculé son coup de maître
Et a dû mettre au placard le remdésivir
Trois mille euros pour se retrouver dans une aître
C’est l’hydroxychloroquine le grand vizir

Mais que croyez-vous donc nous ne sommes pas dupes
Nous ne portons pas en cachette des mini-jupes
Et nous savons pertinemment que les banquiers
Pourris du Pouvoir Mondial veulent s’emparer

Miacron le politique est un homme de paille
Com’ par hasard la rime est riche avec canaille
Et la canaille rejoint les hommes politiques
La boucle est bouclée, bouclons donc ces boulimiques

Ils veulent dématérialiser la monnaie
Et l’appeler Phœnix. Ô mégalomanie
de tous ces transhumanistes croquignolets
Qui veulent renaître de leurs cendres pourries

Les banques vont disparaître, retirez l’argent
Car va arriver un nouveau confinement
Hélas! Vous allez obéir bien sagement
Car vous n’avez pas compris le chamboulement

La terre nous appartient petit gigolo
Tu n’es qu’un véritable pantin, rien de plus
Nous allons tous t’enlever ton sale boulot
Nous danserons bientôt sur tes os vermoulus

Vous êtes complètement dans l’anesthésie
Regardez-vous marcher dans la rue, muselés
Est-ce que vous imaginez cette hérésie
D’ordres donnés par des dirigeants fous à lier

Vous avez abandonné tout discernement
Votre cerveau est tout à fait anesthésié
Contrôle technologique sans précédent
Domination bancaire absolue et actée

Vous voyez fort bien que les hommes politiques
N’ont vraiment rien à foutre de la République
La Liberté, Fraternité, Égalité
Est de leurs soucis absolument le cadet

Car ce cher président qui porte nom Miacron
Préside la France à la place de Fielon
Est un des favoris de la main Bilderberg
Dont on ne connaît que le haut de l’iceberg

Ils ôtent la faculté d’imagination
Pour enlever à jamais votre identité
Ils se sont fédérés en groupe de pression
Qui créent des populations lobotomisées

Et voici pourquoi vous êtes tous des moutons
Vous utilisez larga manu les Gafa
Sur Netflix vous louez des dvd bidons
Et acceptez la destruction par la doxa

La terre nous appartient petit gigolo
Tu n’es qu’un véritable pantin, rien de plus
Nous allons tous t’enlever ton sale boulot
Nous danserons bientôt sur tes os vermoulus

Est-ce ainsi que sont les rêves de votre enfance?
Est-ce dans la peur que vos enfants vont grandir?
Allez-vous accepter toute cette arrogance?
Si vous le faites vous êtes de connivence

Alors je vous en prie éteignez la télé
Écartez donc ce poison de votre cerveau
Pour être chébran faut écouter Sud Radio
Et puis aussi cracher sur la publicité

Apprenez à vos enfants à tenir un livre
Évitez les jeux débiles de la tablette
Jouez avec eux aux règles du savoir-vivre
Laissez-les se balancer sur l’escarpolette

Regardez-les s’épanouir sans maladies
Et pour cela bien sûr évitez les vaccins
Fausses panacées destructrices de leurs destins
Source de revenus de tous ces malappris

La terre nous appartient petit gigolo
Tu n’es qu’un véritable pantin, rien de plus
Nous allons tous t’enlever ton sale boulot
Nous danserons bientôt sur tes os vermoulus

Dr JO

  1. 1
    Jean-Marie GLANTZLEN

    L’espoir fait vivre, mais, hélas, il y a encore trop de veaux ou plutôt de bœufs, émasculés et sans bon sens en France
    «Nous sommes victimes d’un abus de mots. Notre système (les «démocraties» occidentales) ne peut s’appeler «démocratique» et le qualifier ainsi est grave, car ceci empêche la réalisation de la vraie démocratie tout en lui volant son nom.» (S-C.K)

    « La démocratie, c’est le nom volé d’une idée violée» (J-P.M).

    “L’erreur ne devient pas vérité parce qu’elle est approuvée par beaucoup” (M.G)

    «Ce n’est pas parce qu’ils sont nombreux à avoir tort qu’ils ont forcément raison» (

Répondre à Jean-Marie GLANTZLEN Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *