Accueil / COUP DE GUEULE / COQUIN DE SORT

COQUIN DE SORT

Coquin de sort

Il chantait il mangeait il buvait il riait
il sautait il pétait il chiait il pissait
il rêvait il travaillait il baisait parfois
et il est mort
Coquin de sort

ça c’est con, c’est con, ça c’est con.

Et tous ceux qui l’aimaient se sont mis à chanter
à manger à boire à rire à sauter à péter
à chier à pisser à rêver à travailler
à baiser parfois
Tous en cœur
ils chantaient ils mangeaient ils buvaient ils riaient
ils sautaient ils pétaient ils chiaient ils pissaient
ils rêvaient ils travaillaient ils baisaient parfois
et ils sont morts
Coquin de sort

ça c’est con, c’est con, ça c’est con.

Et tous ceux qui ont suivi, nés de leurs ébats
se sont mis ébahis à chanter, à manger
à boire, à rire, à sauter, à péter, à chier
à pisser, à rêver, à travailler
à baiser parfois
et ils sont tous morts
Coquin de sort

ça c’est con, c’est con, ça c’est con.

Parfois pour se changer les idées, tous ces gens bien intentionnés
regardent le soleil se lever sur la lagune et se coucher à l’horizon, petit patapon.
Ils admirent les vagues d’un air vague et les étoiles dans le firmament incandescent de noirceur foncièrement claire et ils en ont plein les mirettes et ils tirent la langue en évitant de se la mordre et s’ils se la mordent ils évitent que la langue ne se délie et ils boivent l’infini jusqu’à la lie.
Ils voyagent une à deux fois par an, priant le Seigneur que le pilote de l’avion ne soit pas aviné.
Ils font des projets à court terme et se foutent du long terme surtout quand l’été venu, horde oblige, ils vont poser leurs fesses en Grèce, à la Costa Brava ou ailleurs.
Les voitures filent le long du macadam et Eve veille. On entend au loin le bruit des mitraillettes; quelques têtes daechiennes tombent de ci, de là au gré de l’humeur.
Les bateaux de “Carrefour” font d’immenses grr grr grr grr au fond des océans qu’ils raclent consciencieusement.
Dans la forêt primaire, les arbres centenaires, millénaires tombent comme des petits pains pour faire place à la culture du soja.
La mafia règne en Maître avec les politicards de la vérole.
Les nappes phréatiques polluées d’intrants divers et variés, effrayées, ne se frayent plus rien dans le sol devenu stérile.
Partout la chlorophylle est remplacée par de la merde: merde des hydrocarbures, des nitrites, du glyphosate, des néonicotinoïdes et autres pesticides en tout genre.
La connerie bigbrotherisée transpire de partout et les gens endoctrinés, formatés, robotisés continuent à chanter, à manger, à boire, à rire, à sauter, à péter, à pisser, à rêver, à travailler, à baiser parfois et à mourir comme leurs geôliers
Coquin de sort

ça c’est con, c’est con, ça c’est con.

Et la terre tourne toujours à 29 Kilomètres par seconde
Petit patapon, petit patapon

AJC

A propos docteurjo_75018

docteurjo_75018
Médecin de campagne puis Médecin de ville, acupuncteur, ostéopathe, vice Président de l'I.H.S (Institut Homéopathique scientifique), retraité depuis 2011. Je tiens ce blog qui a pour but de relayer en matière de santé, l'information des lanceurs d'alerte sur l'agriculture, la nutrition, la destruction des écosystèmes planétaires, les dérives de l'industrie pharmaceutiques, etc...

A lire aussi

L’APPEL DES COQUELICOTS

SIGNEZ CETTE PÉTITION SVP C’EST UN ACTE HAUTEMENT CITOYEN. MERCI, MERCI. https://nousvoulonsdescoquelicots.org/ https://www.youtube.com/watch?v=2dFWl4D2DMM Et si …

PROPOSITION AU Dr MANUEL RODRIGUES ONCOLOGUE A CURIE

Pour information avant de lire cet article Les liens d’intérêt du Dr Manuel Rodrigues qui …

Un commentaire

  1. Mon très cher confrère,
    en consultant votre ancien blog j’ai vu l’opinion que vous émettiez sur les lettres de Jean-Marc Dupuis,Hervé Bazin, etc., il se trouve que moi aussi… j’ai assisté à la dérive mercantile de ce qui paraissait au départ comme de la bonne information. On m’a demandé de participer au deuxième congrès de IPSN , pour présenter un exposé sur l’ostéoporose lors de la parution d’un livre que j’ai écrit sur ce sujet. Mais je m’aperçois maintenant qu’il y a une jonction entre Sante nature innovation et le business de l’IPSN…. je pense que les voies ” alternatives” ou ce que je préfère dire “complémentaires” peuvent être très lucrative pour certains petits malins…
    je suis également d’accord sur votre remarque concernant le professeur Henri joyeux qu’est-il allé faire dans cette galère ? Cet homme remarquable est en effet mon préfacier
    pour les livres sur l’alimentation, que j’écris dans la droite ligne du Docteur Jean Seignalet. Je suis rhumatologue à Grenoble. Mon dernier livre est un pamphlet antiétatique qui m’a libéré… d’une triple colère.
    Bravo pour votre travail intelligent et humaniste, merci de votre éclectisme ouvert sur le Bonheur de vivre. Cela fait plaisir de savoir que vous existez… vous n’êtes pas un médecin typique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com