Accueil / MEDECINE / CANCEROLOGIE / ARSENIC ET LEUCÉMIE PROMYELOCYTAIRE

ARSENIC ET LEUCÉMIE PROMYELOCYTAIRE

A lire:

sans vous précipiter,

sans vous énerver

sans rigoler avant d’avoir terminé

sans penser que la fac et les labos vous apprennent tout

en pensant que vous n’êtes pas le centre du monde bien que celui-ci soit la gare de Perpignan

etc. etc.

Les personnes intoxiquées par l’arsenic peuvent suivant leur sensibilité individuelle développer des troubles digestifs graves, voire des cancers digestifs mais aussi des cancers du poumon, des cancers de la peau, des psoriasis graves et des atteintes hématologiques sous la forme de leucémies avec thrombocytopénies. Ces maladies ont été mises en évidence lors de l’intoxication massive subie par la population du Bengladesh .provoquant 43000 décès par an.
Le Dr Albert-Claude QUEMOUN en mission humanitaire a eu l’occasion de sauver des personnes atteintes ce ces maladies par des dilutions homéopathiques d’Arsenic. La leucémie créée par l’arsenic est très proche de la leucémie promyelocytaire qui ne diffère des autres leucémies myeloblastique que par des hémorragies plus importantes. L’arsenic va donc modifier les
cellules de la moelle osseuse et les rendre porteuses d’une anomalie spécifique de deux chromosomes ; celle-ci mène à la synthèse d’une oncoprotéine (1) dite PML/RARA et permet la prolifération de cellules malignes.
L’arsenic provoque un “stress oxydant” et favorise l’agglutination des protéines PML/RARA, créant de fortes liaisons entre elles. Ces liaisons favorisent ensuite la fixation d’un peptide dénommé SUMO qui déclenche la dégradation puis la destruction de la protéine anormale PML/RARA.  Cet effet de l’arsenic ne se réalise que lorsque l’arsenic a inversé son mode d’action du fait même de la dilution en 4 CH; nous sommes dans une action de similitude car les personnes atteintes de LAM n’ont pas été en contact avec l’arsenic mais ont une leucémie comme si elles avaient été intoxiquées par l’arsenic.  C’est la même chose que pour le vaccin antivariolique préparé à partir d’une maladie semblable : le Cow Pox.
Bien entendu, l’arsenic étant un produit très toxique, la loi d’action d’inversion selon la dose ou loi d’Arndt-Schultz se fait à des dilutions basses. La dilution utilisée par la médecine classique est entre 3 et 4 CH c’est à dire que l’inversion d’action est déjà obtenue avec 80300 000 000 molécules. Les sujets traités peuvent malgré tout avoir des effets secondaires qui font partie de ceux que l’arsenic peut provoquer chez un sujet en bonne santé. Mais la tolérance en est bien meilleure , le sujet étant en similitude thérapeutique. Il serait intéressant d’essayer en perfusion des dilutions plus élevées. Il suffit d’en avoir la possibilité.

Précision: les détracteurs de l’homéopathie lui reprochent l’absence de molécules. Vous voyez bien qu’il y en a en 4 CH et pas mal! mais ce n’est pas la présence des molécules qui font la thérapeutique puisque disons en molécules maximum l’arsenic tue; en molécules de toxicité chronique (il y en a moins) l’arsenic rend malade. En molécules équivalentes à une 3 ou 4 CH l’arsenic guérit et il guérit ce qu’il peut provoquer ou ce qui ressemble aux symptômes de son intoxication.

Cela fait-il tilt ? ou pas.

Le calcul qui suit est sans doute approximatif. Je n’admets que les critiques qui disent qu’il est faux et qui m’envoient un autre calcul. 

Masse molaire de l’As= 75

Nbre de moles d’As est de  0.001×75 = 1.3×10-4 moles

Nbre de molécules dans 1mg d’As est de 1,3×10-4 x 6,022 . 10^23 = 8,03×10^18

1mg d’As contient 8,03.10^18 molécules

1CH      8,03×10^16

2CH      8,03×10^14

3CH       8,03×10^12

4CH       8,03×10^10  = 80300 000 000 de molécules

5CH        8,03x 10^8

9CH        8,03×10    = 80 molécules

10 CH     8,03       molécules et ça marche au delà mais là ce n’est plus une discussion seulement sur l’homéopathie mais sur les hautes dilutions. Consulter le GIRI. 

http://Groupement International Recherche sur l’ Infinitésimal

 

A propos docteurJO

docteurJO
Médecin de campagne puis Médecin de ville, acupuncteur, ostéopathe, vice Président de l'I.H.S (Institut Homéopathique scientifique), retraité depuis 2011. Je tiens ce blog qui a pour but de relayer en matière de santé, l'information des lanceurs d'alerte sur l'agriculture, la nutrition, la destruction des écosystèmes planétaires, les dérives de l'industrie pharmaceutiques, etc...

A lire aussi

PARENTS REFUSEZ LES VACCINS A BASE D’ALUMINIUM

A ACHETER D’URGENCE: INTRODUCTION GÉNÉRALE à LA MÉDECINE DES VACCINS ( Michel de LORGERIL éditions …

PISTES DE SORTIE DE L’AUTISME Pr Luc MONTAGNIER

Je voudrais d’abord remercier Deborah Donnier pour les interviews remarquables qu’elle réalise et aussi pour …

6 commentaires

  1. Quant aux tumeurs solides, ils ont ete severement limites par sa tres courte demi-vie de 45 minutes chez l homme « , a declare Lu. « Nos resultats stimulent le developpement d’acide retinoique tout-trans a demi-vie plus longue, qui doit etre combine avec le trioxyde d’arsenic ou d’autres inhibiteurs de Pin1, pour que cette combinaison soit plus puissante, car elle peut offrir une nouvelle approche prometteuse pour lutter contre un large eventail de cancers sans toxicite, comme cela est prouve dans l APL (Leucemie aigue promyelocytaire). »

  2. Il faut noter que dans ce texte, vous indiqué que la médecine “classique” utilise l’arsenic à la dilution de 4 CH sans préciser sur quoi vous basez cette dose.

    Pour ceux qui n’aurait pas eu le “plaisir” de lire tous vos billets vous vous référez à la posologie de 0,15 mg/kg/jour que vous mentionniez dans votre réaction à “la lettre des 124”.

    Je me permet donc de rappeler ici que si votre calcul est (presque) exacte, il n’est pas pertinent dans ce contexte. En effet la posologie est de 0,15 mg par kg de patient et non par kg de médicament

    d’où pour un patient de 60kg:
    =>0,15mg/kg x 60kg = 9 mg

    Athéenuation IV (et vous même d’ailleurs) avez démontré plus tôt que dans 1 mg d’arsenic il y a 8.03E18

    soit une dose administré pour ce patient de 9mg x 8.03E18 atomes = 7,227E19 atomes

    et pour ceux a qui les puissances ne dissent pas grand chose cela représente:
    72 270 000 000 000 000 000 atomes et non 8 300 000 000 (8,3E9) comme vous le prétendiez
    mais si l’ont n’est pas 10 milliards de fois près …

  3. Athéenuation IV

    Vous parlez de la “loi d’action d’inversion selon la dose ou loi d’Arndt-Schultz”. Il serait plus exact de parler de “principe”, étant donné que cette loi n’a aucune existence scientifique reconnue puisque jamais démontrée (ce qui évidemment rend tout l’édifice homéopathique plus que branlant).

    Vous parlez également de “dilution utilisée par la médecine classique”, or que je sache la médecine ne parle pas de dilution, mais de doses et de posologie, qui sont relatives au poids du patient.

    Votre calcul est presque exact :
    1 mg d’arsenic = 0.001g / 75 g = 1.333E-5 mol

    nb moyen de molécules dans 1 mg= 1,333E-5 x 6.022E23 = 8029333333333333333 = 8.03E18

    nb moyen de molécules dans les dilutions
    5CH 8.03E8
    6CH 8.03E6
    7CH 8.03E4
    8CH 8.03E2
    9CH 8.03
    10CH 0.0803

    La notation 10^x est certes classique en informatique comme vous l’a expliqué un autre intervenant, mais cela n’a rien de standardisé et dépend même du langage de programmation utilisé. La notation scientifique avec E suivie de l’exposant de 10 est à utiliser.

    • docteurjo_75018
      docteurjo_75018

      Monsieur, ou Madame?
      en général on parle effectivement de loi d’Arndt-Schultz et pas de principe. La loi d’Arndt-Schultz est mal connue mais reconnue et a de facto une existence scientifique qui est de plus en plus d’actualité chez les “officiels” et “l’édifice homéopathique” ne s’est jamais aussi bien porté.
      Ce n’est pas la réfutation systématique, limite mauvaise foi, de ce que je dis qui va le détruire.
      Le terme “dilution” n’est pas réservé à l’homéopathie. La dilution est partout en pharmacologie et en thérapeutique classique que vous le vouliez ou non. A partir d’une certaine dilution, le poids du patient n’entre plus en ligne de compte mais cela est difficile à comprendre et pourtant… elle tourne. Bonne journée. Bien cordialement.

      • Athéenuation IV

        Mais d’un autre côté, le fait que vous disiez quelque chose ne va pas non plus le faire exister par magie.

        Pour ce que vous appelez une loi, il me semblait plutôt que cette référence était obsolète, qu’on parlait maintenant d’hormèse, et qu’il s’agissait bien davantage de cas très particuliers plutôt que d’une loi générale.

        Mais si “elle est reconnue” (par qui donc ?) je peux bien sûr me tromper.

        Bien cordialement.

        • docteurjo_75018
          docteurjo_75018

          Bonjour,
          l’hormésis ou la loi d’Arndt-Schulz c’est la même chose. C’est en effet une loi qui s’applique à des produits plutôt toxiques. Cela dépend des produits utilisés. L’aesculus, l’hamamélis, le carduus, le solidago etc. ne répondront pas à l’hormesis comme le conium, l’arsenic, le mercure, le plomb, l’étain ou l’hyosciamus. Il y a aussi la sensibilité individuelle du patient dont il faut tenir compte et qui fait par ex que des sujets sont allergiques à une substance et pas d’autres. D’où ne pas vacciner un bébé sans avoir au préalable établi une observation complète de l’état de santé de l’enfant et des antécédents familiaux. Au 17e siècle on ne variolisait que des sujets en parfaite santé (ils savaient déjà cela). Bonne soirée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com